Confortons la victoire de François Hollande !

L’élection de François Hollande à la présidence de la République, avec plus de 18 millions de voix, est une excellente nouvelle pour la France ! Notre pays a connu beaucoup de reculs au cours des dix dernières années et en particulier pendant le quinquennat du Président sortant. Il est temps de repartir de l’avant.

Nous avons tant à faire pour engager le redressement de notre économie, de notre système éducatif, pour redonner du crédit à l’action politique. La victoire du 6 mai est une étape décisive, mais il faut maintenant réussir l’étape suivante.

Les 10 et 17 juin, les élections législatives doivent nous permettre de conforter la nouvelle majorité présidentielle. Sans une majorité de députés à l’Assemblée nationale, nous ne pourrons pas mettre en œuvre le projet qui a été approuvé le 6 mai par près de 52% des suffrages exprimés.

Comme vous le savez, j’aurai l’honneur de porter les couleurs de la majorité présidentielle dans la 14e circonscription de Paris. Je compte sur le soutien de celles et ceux qui veulent donner au nouveau Président de la République les moyens de réussir.

A Paris, les résultats du 6 mai sont historiques : près de 56% des voix pour François Hollande, qui l’emporte dans 13 arrondissements sur 20. Pour la première fois dans l’histoire de la 5e République, c’est le candidat de la gauche qui est majoritaire à Paris au second tour d’une élection présidentielle. Au-delà de la gauche, beaucoup de Parisiens modérés ont voulu sanctionner la dérive du Président sortant et ont fait le choix du rassemblement.

Dans le 16e arrondissement, sans grande surprise, la droite reste largement majoritaire, mais François Hollande est en nette progression par rapport aux scores que nous avions obtenus lors des élections précédentes. Dans la 14e circonscription, François Hollande obtient près du quart des suffrages exprimés : avec votre soutien, nous ferons mieux encore en juin prochain !

Amicalement,

Annie Novelli
Candidate aux élections législatives dans la 14e circonscription de Paris

Print Friendly
Recent Related Posts

2 réflexions au sujet de « Confortons la victoire de François Hollande ! »

  1. Madame, dans son programme, le nouveau Président Hollande, a indiqué qu’il comptait retirer l’Armée Française d’Afghanistan, avant la fin de l’année 2012.
    Nouvellement élu, c’est-à-dire sorti de la sorte de poésie onirique qu’est une campagne électorale, le Président Hollande, a-t-il réellement l’intention de l’annoncer à la Chancelière Merkel et au Président Obama ?
    La Chancelière Merkel vient d’exécuter en une phrase une telle politique : « Nous sommes en Afghanistan par un mandat de l’ONU : la position du gouvernement allemand est que nous sommes partis ensemble et que nous reviendrons ensemble ».
    Madame, le Président Hollande a-t-il vraiment l’intention de déshonorer la France en abandonnant ses alliés en plein combat, comme l’avait fait en son temps le maréchal Pétain ?
    La presse Anglo-Saxonne ne manquera pas alors de se déchainer en rappelant le honteux précédent de juin 1940.
    Si toutefois telle est l’intention du Président Hollande, je me permets de lui suggérer la première phrase de son discours … « C’est le cœur serré, que je vous dis : Français il faut cesser le combat… ».

    P.S. Au cas, fort improbable, ou vous n’auriez pas le courage de répondre et de supprimer ce post de votre blog, je posterai cette question sur tous les blogs, de gauche, de droite du centre de la circonscription, mais je suppose que vous m’épargnerez cette peine…

    • Monsieur,
      Oui, le retrait des troupes françaises d’Afghanistan a été annoncé par François Hollande pendant la campagne présidentielle et devrait être effectif dès la fin de l’année 2012.
      L’une des principales missions militaires de la coalition était de trouver Ben Laden, chose faite. La France était présente dans deux régions afghanes ; la première a été rendue aux autorités afghanes et dans la seconde, notre armée forme simplement les militaires afghans. On peut considérer que la mission assignée à l’armée française a été atteinte et que le fait de maintenir des soldats plus longtemps sur le sol afghan, au vu des événements récents, leur ferait courir un risque inutile ; ce serait contraire à l’idée que je me fais de l’honneur.
      Même si l’organisation terroriste Al Qaeda a été affaiblie, la stratégie de l’OTAN rencontre aujourd’hui ses limites et c’est au Président de la République de prendre ses responsabilités. Les plus de 18 millions d’électeurs qui ont voté pour François Hollande en toute connaissance de cause confèrent aux décisions qu’il se prépare à prendre la légitimité nécessaire.
      Quant à la comparaison que vous établissez avec la France de Pétain, elle est tout simplement indigne. Faut-il vous rappeler que le Maréchal Pétain a sabordé la République, abdiqué la souveraineté nationale, envoyé à la mort plusieurs dizaines de milliers de personnes, Français ou étrangers, vivant sur notre sol ? Vous pouvez contester le retrait des troupes françaises d’Afghanistan, mais restons dans le cadre d’un débat démocratique serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *